Appareil photo et objectif APSC ou plein format : quel est le meilleur choix ?

Produit

 

Depuis 2016, les pentaxistes ont à leur disposition deux familles d'appareils reflex : l'une au format de capteur APS-C, l'autre au format " Full Frame ", c'est-à-dire avec un capteur 24 x 36. Quels sont les meilleurs critères pour en choisir un et pourquoi ?
En fait, il n'y a pas de choix unique qui s'applique à tout le monde. Le choix entre l'un ou l'autre des deux formats ne répond qu'à des besoins particuliers.

 

 

Capteur plein cadre

Il s'agit du format 35 mm traditionnel de la photographie argentique, qui est le plus répandu. Bien entendu, d'autres formats de film ont existé et existent encore (120 / 220, par exemple). En photographie numérique, ce format a également été mis en œuvre par tous les grands fabricants d'appareils photo. Et, bien que presque tous les types de photos soient disponibles avec les deux formats de capteur, certains d'entre eux pourraient orienter le choix.

Pourquoi choisir le capteur 24 x 36
(appareil photo plein cadre et objectifs plein cadre) ?

Ce format semble être le choix privilégié lorsque vous avez besoin de :

- pour imprimer des photos en grandes dimensions : les capteurs dotés de plus de pixels permettent généralement des agrandissements plus importants

- excellente définition : même s'il est nécessaire de moduler le relevé, les capteurs FF (plein format) offrent souvent une meilleure définition

- pour jouer avec la profondeur de champ : Les capteurs FF, selon les conditions, permettent un arrière-plan plus flou (bokeh) que les capteurs APS-C.

- un champ de vision plus large

- un viseur clair et précis : jusqu'à présent, les appareils photo plein format disposaient d'un viseur meilleur et plus confortable que celui de leurs homologues APS-C.

Toutefois, Pentax a fait des progrès dans ce domaine, notamment avec l'introduction du nouvel appareil phare APS-C, le PENTAX K-3 mark III, qui dispose d'un prisme entièrement nouveau, ce qui a considérablement amélioré le viseur traditionnel desappareils APS-C .

- Objectifs à grande ouverture : en réalité, ce sont lesobjectifs plein cadre qui offrent les plus grandes ouvertures ; celles-ci sont généralement plus petites sur lesobjectifs APS-C dédiés .

  

Domaines où le plein cadre doit être choisi

Sur la base de ces résultats, on peut déduire que certains domaines de la photographie sont "favorisés" par les objectifs plein format :

  • Le portrait et, surtout, le portrait en studio
  • Photographie de paysage
  • La photographie d'architecture, notamment avec des objectifs spécialisés (tilt et shift) conçus pour ce format.

Cela ne signifie pas pour autant que tous les autres domaines sont destinés au format APS-C !

 

 

 

Le capteur APS-C

Il est parfois appelé "demi-format" ou petit format. Alors qu'un capteur plein format a une taille approximative de 24 mm x 36 mm, un capteur APS-C a une taille approximative de 15,7 mm x 23,6 mm. C'est le capteur qui est apparu en premier dans les appareils photo reflex, principalement pour des raisons technologiques et de coût : concevoir un capteur 24 x 36 est beaucoup plus difficile et considérablement plus cher.

 

Quand choisir le capteur APS-C ?

Pour déterminer quand acheter un appareil photo au format APS-C, il faut tenir compte de ses caractéristiques particulières. L'angle du champ photographié est plus étroit pour une même longueur focale. Par exemple, un objectif de 50 mm (par exemple le HD Pentax-D FA* 50mm F1.4 SDM AW) couvre un champ horizontal de 40° sur une caméra à capteur 24 x 36 alors que ce champ est de 27° sur une caméra APS-C.

Le champ de vision est donc beaucoup plus étroit, correspondant approximativement à ce qui serait obtenu sur une caméra 24 x 36 avec un objectif de 75 mm de focale. Cette différence représente le "coefficient de conversion", dont la valeur est proche de 1,5. Les focales des objectifs étant toujours données en référence au format traditionnel 35 mm (24 x 36), il faut considérer que, sur un appareil APS-C, elles correspondent à des focales 1,5 fois plus longues.

Ce format semble être le meilleur choix lorsque :

- Le poids de l'ensemble appareil/objectif est un argument important pour le photographe : cet ensemble est notamment plus léger en APS-C qu'en plein format. Par exemple, le zoom APS-C DA* 50-135 mm f/2.8 est à peu près équivalent au zoom D-FA 70-200 mm f/2.8 , qui a été conçu principalement pour le format 24 × 36, en utilisant le facteur de conversion mentionné ci-dessus. Alors que le premier pèse 685 g sans pare-soleil (et coûte environ 1199 €), le second pèse environ 1,755 kg (également sans pare-soleil) et coûte 2099 €. Pourtant, l'angle de vue est similaire. Quant aux boîtiers nus, le APSC PENTAX K-3 Mark III pèse 820 g avec batterie et carte SD, tandis que le plein format PENTAX K-1 Mark II pèse 1010 g dans les mêmes conditions.

- Vous avez besoin d'une plus grande profondeur de champ : une ouverture de 2,8 sur un APS-C n'induit pas la même profondeur de champ qu'en format 24×36 : elle correspond, en fait, à une ouverture de 4,2.

- Nous devons cadrer plus serré : c'est le résultat du coefficient de conversion mentionné ci-dessus. Photographier avec un PENTAX DA* 300 mm sur un PENTAX K-3 Mark III serait équivalent à photographier avec un 450 mm sur un PENTAX K-1 MARK II.

- Des fichiers d'images "plus légers" sont souhaités : Les fichiers DNG ou PEF générés par un PENTAX K-1 MARK II (capteur FF de 36,4 mégapixels) avoisinent et dépassent parfois les 50 mégaoctets. Un PENTAX K-3 MARK III (capteur de 25,73 mégapixels) est plus léger d'environ 10 mégaoctets. Cela signifie qu'une même carte SD peut stocker plus d'images et qu'elles prennent également moins de place sur le disque dur de l'ordinateur.

Domaines d'intérêt de l'APS-C

Les considérations ci-dessus nous amènent à penser que l'APS-C est particulièrement adapté à :

- Photographie d'animaux sauvages : le même objectif semble avoir une longueur focale plus longue (x1,5) et le sujet peut donc être photographié de plus loin pour le même grossissement.

- La proxi-photographie, pour les mêmes raisons. C'est un peu différent en véritable macrophotographie (grossissement de 1:1 ou plus) où la distance focale est principalement utilisée pour définir la distance minimale de mise au point pour un grossissement donné.

- Toutes les zones ou situations où le sujet est éloigné et où le facteur de conversion de la longueur focale joue donc un rôle important.En photographie de rue, par exemple, il peut être souhaitable de s'éloigner du sujet.

Mais dans de nombreux domaines de la photographie, le format du capteur n'est pas un facteur déterminant, que ce soit en soi ou dans la qualité des images produites.

 

 

En conclusion


Avec les bons outils (principalement les objectifs), tous les domaines de la photographie sont accessibles aux capteurs APS-C et FF. Le choix de l'un ou l'autre dépend davantage de critères personnels (budget - encore que celui-ci soit de plus en plus relatif ! -) que de critères technologiques. Cependant, les fabricants font de leur mieux pour offrir aux photographes des "outils" toujours plus pratiques et efficaces.

Les photographes expérimentés qui souhaitent continuer à s'équiper d'appareils Pentax, savent très bien ce qu'ils peuvent choisir :

en plein format, le Pentax K-1 mark II, en APS-C le K-3 mark III. Les plus fortunés et/ou exigeants envisageront également le moyen format 645Z, mais c'est un autre monde. Quant aux débutants qui veulent acheter du matériel Pentax :

- S'ils veulent un appareil plein format, le choix se portera nécessairement sur le K-1 mark II (le seul disponible en matériel neuf), et, en matériel d'occasion, soit sur le même modèle, soit sur un K-1 premier du nom.

- S'ils s'orientent vers un appareil APS-C neuf, le principal argument de choix pourra être le budget disponible. Un budget relativement important conduira à un K-3 mark III, un incontournable des reflex de toutes marques.

Des moyens plus modestes vous feront choisir le PENTAX K-70, qui satisfait pleinement ceux qui le possèdent déjà. En matériel d'occasion, le choix reste assez vaste (K-S2, K-3, K-3 II, KP pour ne citer que les derniers modèles) étant précisé toutefois qu'un saut technologique considérable a été effectué avec le K-3 mark III.